Imprimer

32 BrandonsMarcelle Burtin écrivait vers 1983 un article sur la fête des Brandons, à Grosset…
« C’est une coutume ancestrale qui garde encore sa saveur aujourd’hui chez nous. La signification n’est plus la même que celle de nos pères, les anciens Gaulois, mais elle reste un symbole : celui de l’amitié et du partage.

Dans notre campagne, au cœur du petit hameau de « Grosset », à Domsure, on conserve le culte des traditions.
C’était le dimanche, à la nuit tombée, la fête des « Brandons ». Du tas de broussailles devenu brasier, une flamme claire monta vers les cieux, les bourgeons éclatèrent comme pour un vrai feu d’artifice.

Pour cadrer l’image, le petit bois tout silencieux était le théatre tout illuminé par les étincelles, les crépitements. Décor fantastique pour les spectateurs assis sur le chêne couché sur la mousse.

Comme l’on était bien autour de ce feu, mais avec regret, il fallu rentrer, quand il vacilla.
Bras dessus, bras dessous, un joyeux cortège de jeunes et moins jeunes, dans la nuit, avec des éclats de rire et de doux conciliabules, les yeux remplis de lumière et le cœur heureux, on arriva à la ferme, car à « Grosset » une des fermières, à tour de rôle, est parfaite hotesse pour offrir des crêpes. »

A l’origine, la tradition des « Brandons » avait lieu le premier dimanche de Carême. On allumait de grands feux, et on dansait autour. On enlevait des tisons enflammés, appelés « Brandons », et on les tenait en l’air en poussant des cris de joie. Puis on les agitait sous les arbres fruitiers en chantant en patois : « Reugnes, Reugnes, autant de pommes que de feuilles ». Cela permettait d’écarter les mauvais esprits et d’éloigner les insectes nuisibles des arbres…

Mairie de Domsure

28A, Route de Coligny

01270 Domsure

Tél : 04 74 51 22 25

Mail : Contact|@|domsure.fr

Web : www.domsure.fr 

Suivez-nous

facebook

Copyright (c) 2021 - Dok Prod Informatique